Kombucha, le champignon millénaire qui nous veut du bien

Venu tout droit d'Asie centrale, le Kombucha est la nouvelle égérie des magasins bio. Issu de la fermentation de micro-organismes, ce thé fermenté au goût particulier se présente comme le nouvel atout santé du moment. Entre mythe et réalité, je vous explique tout sur ce mystérieux breuvage.


Kombucha

Bien que son succès sois récent, le Kombucha est loin d'être une nouvelle création. Vieille de plus de 2000 ans, cette boisson tire ses origines de Chine et de Mongolie. Utilisé comme remède à l'époque, on lui prêtais déjà plusieurs vertus bien-être. Mais concrètement de quoi s'agit-il?


Le "Kombucha", aussi appelé "Champignon de Mandchourie", désigne en fait l'association de différentes bactéries et levures vivant en symbiose les unes avec les autres. Tous ces micro-organismes se rassemblent sur une "mère" (nommée "SCOBY" en anglais) pour former ce qui s'apparente à un champignon gélatineux. Cette colonie est laissée à macérer durant plusieurs jours dans du thé (noir le plus souvent) avec du sucre afin d'obtenir cette fameuse boisson fermentée au goût légèrement acidulé. Parce qu'il est impossible de créer artificiellement cette souche vivante, le Kombucha est certainement le fruit d'un heureux hasard qui s'est perpétué et transmis au fil du temps. En effet, le "champignon" se renouvelle de lui-même en plusieurs "couches filles" qui peuvent tout à fait être partagées pour créer de nouvelles cultures. C'est d'ailleurs le seul moyen de cultiver son propre Kombucha : récupérer une de ses nouvelles couches auprès d'un détenteur d'une "mère" ou dans un magasin bio.


Éternel, le "Champignon de longue vie" doit peut-être son surnom à cette caractéristique étonnante. Le partage de sa culture entre possesseurs de Kombucha a littéralement traversé les générations jusqu'à aujourd'hui et il est fort probable que ce que vous buvez aujourd'hui provienne de la même colonie d'origine. Fascinant n'est-ce pas?



Mais qu'en est-il de ses réels effets sur la santé ?

Malheureusement la réponse est encore floue, voir même divise complètement les plus grand spécialistes. Trop peu d'études sur le sujet existent pour se faire un avis tranché. On connait cependant très bien les bienfaits des aliments fermentés sur notre microbiote. Le Kombucha en faisant partie, il aide à la digestion et à l'équilibre de la flore intestinale. Avec son pouvoir détoxifiant, il facilite l'élimination des radicaux libres (déchets de notre métabolisme) et lutte contre le stress oxydatif. Naturellement riche en antioxydants, probiotiques et vitamines, il favorise aussi le système immunitaire. Récemment, une étude aurait mis en évidence les effets positifs du Kombucha sur le diabète et la régulation de la glycémie. Certains lui prêtent encore pleins d'autres vertus comme des propriétés énergisantes, anti-cancers ou amaigrissantes mais encore une fois, gardez bien à l'esprit que rien n'a été prouvé pour l'instant.



A qui le déconseiller ?

A cause de sa forte teneur en bactéries et levures, il est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants ainsi qu'aux personnes immunodéprimées ou ayant des troubles rénaux de le consommer. De plus, la fabrication maison du Kombucha doit être fait précautionneusement ! Renseignez vous avant de vous lancer. Cette boisson ne subissant aucune pasteurisation, le risque de bactéries pathogènes est plus élevé. Attention aussi aux contenants potentiellement toxiques (métaux lourds, plomb...).



Sceptique ou non, le Kombucha reste de toute façon une excellente boisson à découvrir pour tester de nouvelles saveurs originales !



>>> Demander votre Rééquilibrage alimentaire et Suivi diététique en ligne <<<

(diététicienne nutritionniste diplômée)



#boisson #thé #fermentation #probiotique #digestion #microbiote #détox